Le Four aime le mercenariat chez Mad Max

Deux soi-disant adeptes des jeux “fins” et “subtils”. Photo: Nils B.

Samuel et Thomas du Four Fantastique ont incarné des personnages non-joueurs dans le dernier GN de la S.T.I.M. Gardes stupides, mutants sanguinaires et commandos obtus ont causé rigolades et sueurs froides chez les joueurs. Un véritable bol d’air physique et convivial pour deux scénaristes habitués aux intrigues touffues et autres complots machiavéliques.

Pour plus de renseignements, voir la critique (en anglais) de ce GN sur le blog de Thomas B.

This entry was posted in Le Four en vadrouille. Bookmark the permalink.

Leave a Reply